Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Editions Jarjille
  • Editions Jarjille
  • : Jarjille est une maison d'édition associative. Si les auteurs sont fortement imprégnés par le monde de la bande dessinée, Jarjille propose d'emprunter d'autres voies, tissant des liens entre textes et images. Le catalogue s'étoffe d'année en année depuis 2004, abordant de nombreux domaines de la création graphique et littéraire
  • Contact

Pour retrouver sur notre site,

tous nos livres en détail.

Et les acheter en ligne.....

www.jarjille.net

Jarjille est une maison d'édition

associative stéphanoise.
Si les auteurs sont fortement imprégnés

par le monde de la bande dessinée,

Jarjille propose d'emprunter d'autres voies,

tissant des liens entre textes et images.
Le catalogue s'étoffe d'année en année

depuis 2004, abordant de nombreux

domaines de la création graphique

et littéraire.

1 juin 2010 2 01 /06 /juin /2010 09:05

Un message transmis par l'éditeur ego comme x, initiative que jarjille salue bien sur :

EGO COMME X DOUBLE LES DROITS REVERSÉS AUX AUTEURS
POUR LES ACHATS FAITS SUR SON SITE


Les éditions ego comme x ont décidé de faire profiter tous leurs AUTEURS, des ventes directes réalisées sur leur site internet en DOUBLANT LE MONTANT DE LEURS DROITS !

Ainsi, en passant par notre site (uniquement via notre système de paiement sécurisé PayPal ) pour commander nos livres, vous contribuerez à une meilleure rémunération des auteurs… : ils percevront alors le double des droits prévus pour le même livre vendu, et vous transformerez ainsi votre achat en un acte militant en leur faveur (tout en continuant à bénéficier vous-même de la REMISE de -5% maximale autorisée par la loi et des FRAIS DE PORT OFFERTS pour tout pays) !

C’est le moment d’activer blogs et réseaux sociaux de vos amis !… [Cette opération, tentée du 15 juin au 31 décembre 2010, pourra se voir reconduite, si l’intérêt pour cette belle initiative est au rendez-vous.]

Réservez dès maintenant les ouvrages qui vous seront envoyés à partir du 15 juin 2010 ! 


http://www.ego-comme-x.com/spip.php?page=catalogue1

egocomix

Partager cet article

Repost 0
Published by deloupy
commenter cet article

commentaires

popdreamer 03/06/2010 21:15

cher amis auteurs, et tout spécialement Wiebke,loin de moi de polémiquer avec des auteurs qui sont effectivement la sève nourricière de la chaine du livre mais je pense qu'Ego comme X se trompe de cible ; il est bien évident que celui qui s'en met plein les fouilles c'est le difuseur-distributeur (50% du prix du livre en moyenne) Je ne suis pas (trop) inquiet sur cette décision, cet éditeur étant un "petit" éditeur mais qui peut donner des idées à d'autres....Bien évidemment, l'auteur est le "chien" de service mais Jarjille veille est c'est tant mieux. Je persiste à penser qu'il faut une bonne information auprès des lecteurs : la loi Lang n'est pas dans toutes les têtes (prix unique du livre, donc que vous alliez au magasin quatre lettres ou ailleurs, vous payez votre livre le meme prix) le grand public ne connait pas la répartition de l'achat (30 % en moyenne en ce qui me concerne, sachant qu'il faut retrancher à cette marge les charges fixes : loyer, électricité, eau, URSSAF, frais de transport et de retour) ce qui pour l'année 2009 donne un salaire mensuel de....530 euros. Qui veut bosser pour cette somme en faisant 45 heures minimum par semaine ? Ais-je été assez clair ? pour plus de précisions passez me voir, ce sera un plaisir...

Wiebke 03/06/2010 09:48

Popdreamer : Je suis tout à fait consciente que le libraire prend des risques en achetant des livres qu'il n'est pas toujours sûr de vendre. Et je suis la première à envoyer les gens en librairie spécialisée pour se procurer mes livres, au lieu d'aller voir des grandes enseignes ! Mais je trouve que l'argent gagné sur un livre n'est pas réparti à parts égales. Tous les maillons de la chaîne du livre sont importants. Sans auteur, il n'y aurait pas de livre. Sans éditeur, il n'y aurait pas de sélection ni de suivi de projet. L'imprimeur doit faire en sorte que le produit final soit fidèle à la maquette. Le diffuseur doit distribuer le livre au-delà du "territoire" de l'auteur et de l'éditeur. Et sans libraire, le livre ne trouverait pas son public... Mais aucun maillon de cette chaîne met autant de temps, de joies et de souffrances dans un livre que l'auteur, qui touche pourtant la plus petite part du gâteau ! Ce n'est pas normal !Mon premier commentaire n'était donc pas un pamphlet contre les libraires, mais pour les auteurs. Me connaissant un peu, tu aurais pu t'en douter ;)

deloupy 01/06/2010 23:24

Oui Popdreamer, il va falloir s'en poser des questions, d'autant qu'on nous mijote à nous les auteurs et à vous les libraires, une révolution numérique du livre dans laquelle on va TOUS laissez pas mal de plumes ...un exemple parmi tant d'autres : comment rémunerer les auteurs sur les ouvrages numériques ? Sur quels bases et à quel poucentage ( puisque le "livre" ne coutera plus rien à fabriquer )et que deviendront les libraires si cette pratique se généralise : Des bornes numériques ou nous irons avec nos clefs USB et nos cartes bleues ?

popdreamer 01/06/2010 20:02

cette initiative est effectivement intéressante mais sans vouloir trop ramener la couverture sur ma petite personne, à savoir le libraire de service, quel est mon avenir ? à l'heure où les éditeurs jouent un double role, à savoir rassurer la profession et mettre en place le livre "virtuel", je ne peux que m'inquiéter sur mon proche avenir. Il serait ici trop long de définir ou redéfinir le role du libraire mais déjà que le salaire moyen de mes confrères tourne autour de 1000 euros/mois, je me pose raisonnablement des questions....

deloupy 01/06/2010 10:22

Bonne question Wiebke ,Mais à partir du moment ou Jarjille offre déjà 10% de droits d'auteur sur les albums classiques et 33% (environ) sur la collection BN², on peut estimer que l'effort consenti est suffisant !Cela dit, j'ai posté volontairement ce message d'Ego comme x parceque le sujet est a creuser: Sur les ventes internet (paypal ou postal, il n'y a pas de marge libraire, ni de marge distribution, nous ne faisons pas payer les frais d'envoi afin de ne pas pénaliser ceux qui achetent en ligne, les frais d'envoi (colissimo) correspondent environ, selon les achats à un tiers du prix du livre, doubler les droits d'auteur ne serait donc pas un énorme manque à gagner pour l'editeur ...mais, c'est pour nous une question d'éthique : Dès le départ, nous avons fait le choix de n'avoir pas de distributeur et de favoriser auteurs et libraires .Nous proposons donc 40% de remise libraire (le maximum) en achat direct et nous refusons les dépots et les retours...Se passer des libraires en ne favorisant que l'internet nous parait dangereux, ils restent de bons prescripteurs et chez Jarjille (difficile de répondre pour les autres), c'est chez eux que nous faisons le plus de ventes (internet representant environ 15 %).On pense chez Jarjille (oui, des fois, on pense !) que les éditeurs devraient se poser plutôt la question de la part donnée à la distribution! Cet avis ne s'adresse d'ailleurs pas à Ego comme X, qui fait partie des éditeurs défricheurs (avec tant d'autres) et dont l'exigence et le catalogue sont assez remarquables... N'hésitez pas à réagir, je vous répondrai sur le sujet.